Pourquoi faut il adapter sa puissance massique?

novembre 21, 2015

by — Posted in Course à  pied, Fitness, Non classé


La puissance massique est le ratio d’une puissance (en W) par une masse (en kg). Elle s’exprime donc dans le système international d’unités en W/kg, c’est la capacité d’un individu d’une masse donnée à  développer une puissance.

Prenons par exemple :

Alex est un coureur faisant 65 kg et produisant une puissance de 300W est plus fort ou, par abus de langage, plus puissant (il sera logiquement plus rapide) qu’un autre coureur qui pèse 90 kg et qui produit une puissance de 350W! Car le premier a un rapport poids puissance de 4,61 Watts par kilogramme de masse corporelle par contre le deuxième n’a que 3,89 Watts/kg.  Le calcul se fait comme suit : P.Alex/Kg.Alex = 300/60 = 4,61 Watt/kg.

Si on prend ces deux coureurs, qui arrivera le premier à  la ligne d’arrivée d’une course de 100m? …

Sauf qu’au-delà  d’un mile, d’autres facteurs rentrent en jeu pour définir le gagnant, comme la capacité à  maintenir le rythme, l’endurance quoi!

Dans un article publié dans l’European Journal of Physics, des chercheurs ont proposé un modèle mathématique qui décrit avec précision l’extraordinaire exploit d’Usain Bolt, qui pèse 94kg à  titre indicatif, pendant son record du monde de sprint du 100 mètres lors du Championnat du Monde de Berlin en 2009. Je rappelle que Bolt a réalisé un chrono de 9,58 secondes en atteignant une vitesse finale de 12,2 mètres par seconde et en exerçant une force moyenne de 815,8 newtons. Ces chercheurs ont constaté que Bolt avait déployé une puissance maximale de 2619,5 watts après seulement 0,89 seconde de course! Sa puissance massique maximale était donc de 27,86 W/kg ce qui correspond à Â plus de la moitié de la puissance d’une Renault Twingo (53,8 W / kg). Waaw !!

Sachez que chaque coureur a son poids de forme avec lequel il se sent à  l’aise dans toute activité physique : course de vitesse, en montée, en descente et sur les longues distances, cyclisme, crossfit et musculation. Il ne connaît pas ou peu de problèmes s’il alimente correctement son corps.

En effet, il faut que chaque sportif cherche à  atteindre ce bon rapport entre la force musculaire, et le poids de corps en gagnant du muscle ou on diminuant les graisses. Il faut aussi préserver se juste équilibre. Par exemple la diminution excessive de votre poids, va engendrer la diminution de votre force et de votre autonomie et endurance, par ce que tout simplement la diminution excessive des réserves de graisse laisse votre corps sans carburant. Contrairement à  ce qu’on pense, il nous faut de la graisse pour fournir de l’énergie aux cellules à  un certain stade d’une activité physique; Après l’épuisement des stocks de glycogène dans le corps, environ 40 minutes de course à  pied par exemple.

Si vous avez moins de 10% de masse grasse pour un homme et 15% pour une femme, votre corps va puiser rapidement dans vos petits stocks et vous risquez de faire fatiguer votre organisme, de vous blesser (déchirures et tendinites) car votre corps va puiser dans vos muscles et vos tendons.

De la même manière, si vous êtes en surpoids, les problèmes de tendinites ou d’arrachements ligamentaires ne seront peut-être pas votre souci, mais des problèmes dans vos articulations seront plus probables, surtout en montée.

C’est pour cela qu’initialement, nous avons précisé qu’il existait pour chacun d’entre nous un rapport poids/puissance favorable qu’il faut entretenir, une même masse corporelle sera satisfaisante pour certains mais trop faible pour d’autres même pour des individus de même taille, car plusieurs éléments entrent en jeu comme : la masse osseuse et le taux de masse grasse notamment. Notez que la masse grasse idéale, pour les sportifs confirmés se trouve dans une fourchette comprise entre 8 et 12%. Gardez un apport quotidien de matière grasse dans votre alimentation. Usain Bolt a annoncé qu’il mange du chocolat, pizza et soda car il est sûr qu’il brûlera tout lors de son programme d’entraînement intensif !

Abonnez vous à  notre Newsletter pour plus d’articles.

Si vous aimez cet article, n’oubliez pas de nous laisser un « J’AIME » ou un COMMENTAIRE.

Partagez pour un corps parfait