Ces exercices qui vous font gagner en puissance

mai 8, 2016

by — Posted in Course à  pied, Musculation, Non classé


La puissance est un élément important dans de nombreuses disciplines sportives : boxe, lancer de poids, rugby, football, sprint… Que ce soit en termes d’accélération, de force ou de vitesse, pouvoir déployer une certaine puissance musculaire est souvent une garantie de succès ou du moins de qualité du mouvement, et donc peut faire la différence entre l’échec et la réussite. Il n’est donc pas étonnant que nombre d’athlètes, amateurs et professionnels, travaillent immanquablement leur musculature pour apprivoiser cette composante essentielle de leur condition physique et, partant, de leurs performances.

En effet, la puissance, ça se travaille. Et quand bien même il existe une kyrielle de recommandations en l’occurrence, et de méthodes censées nous faire gagner en puissance, nous avons opté pour la simplicité, conscients du fait que si plusieurs voies mènent à  Rome, on ne peut en suivre qu’une à  la fois et à  la lettre pour y parvenir, sans quoi on est sûr de s’égarer. Voici donc quelques exercices de musculation permettant de gagner en puissance.

La pliométrie

Cette discipline musculaire permet de travailler à  la fois la force et la vitesse, en somme l’explosivité dans la réalisation de certaines performances physiques. Elle convient autant aux hommes qu’aux femmes, d’autant plus qu’elle peut se passer de l’usage de charge, le poids du corps étant à  lui seul suffisant. La capacité explosive qu’elle développe, trouve ses applications dans des disciplines aussi variées que la course à  pied, le saut, le lancer…

Pour résumer cette méthode consiste dans l’étirement rapide des muscles suivi de leur contraction, sans observer de temps de récupération ni même d’arrêt. De nombreux exercices ont été développés sur ce plan, dont la majorité consiste à  sauter sur ou à  partir d’un banc d’une hauteur moyenne en veillant à  limiter au maximum les temps d’appui entre les sauts.

Programme d’entrainement [Découvrez le plan de renforcement musculaire ici …].

La stato-dynamique

Dans les exercices de musculation, la stato-dynamique consiste à  succéder une phase statique (de travail isométrique) à  un travail dynamique. Pour illustrer, au cours d’une séance de tractions, après la montée, on stoppe le mouvement pendant 2 à  5 secondes, avant de terminer la traction de manière explosive.

Cette contraction isométrique peut être insérée dans presque tous les mouvements de musculation comportant une phase concentrique suivie d’une phase excentrique. Le rendement de la stato-dynamique est souvent observable à  court terme, d’o๠sa recommandation par des coachs à  l’approche des compétitions sportives.

Et bien d’autres

D’autres exercices et méthodes peuvent contribuer à  faire gagner les muscles en puissance.  Citons par exemple la méthode bulgare, ou lourd léger, qui consiste à  alterner mouvements lourds et mouvements légers, la balistique, une forme particulière de pliométrie, les efforts dynamiques, o๠il est question d’effectuer des mouvements aussi rapidement que possible, ou encore le tempo contraste, promu par Christophe Carrio.

On peut comparer les exercices qui font gagner en puissance aux bonnes habitudes alimentaires : tout comme il est important de manger lentement, en mâchant bien, et à  heures fixes… ce qui permet aux muscles de gagner en puissance c’est l’application, la façon de les travailler et même de les préparer.

Mieux vaut tard que jamais, mais on rappellera en l’occurrence l’importance de l’échauffement, de l’utilisation de gaines pour certains exercices et du respect de la mesure bien sûr. Rien ne sert d’en faire trop, et de finir, en s’endommageant des muscles qu’on essayait de développer en puissance, par se planter en beauté.

Abonnez vous à  notre Newsletter Perfect body pour plus d’articles.

Si vous aimez cet article, n’oubliez pas de nous laisser un « J’AIME » ou un COMMENTAIRE.

banniere_carree_taa3

Partagez pour un corps parfait